CORPS PARAMILITAIRE DES CONSERVATEURS

Discours de monsieur le Ministre d’Etat Ministre de l’Environnement des Eaux et Forêts lors de la sortie de la troisième promotion des agents du corps paramilitaire, conservateur de la nature.

Monsieur le Responsable de L’unité de Gestion du Programme de la Réforme du Secteur de la Sécurité ;

Monsieur le Représentant du Bureau Conseils Stratégiques ;

Monsieur le Haut commandant de la Gendarmerie Nationale ;

Monsieur le Directeur de la Justice Militaire ;

Monsieur le Préfet ;

Monsieur le Directeur Préfectoral de la Douane ;

Monsieur Le Chef de Cabinet du Ministère de L’Environnement des Eaux et Forêts;

Mesdames et Messieurs, tous protocoles observés ;

Mesdames et Messieurs ;

Mon Département ne cessera jamais de considérer la Réforme du Secteur de la Sécurité comme un facteur novateur de l’atteinte des objectifs prioritaires en faveur d’une gestion durable des ressources environnementales en général, et celles forestières en particulier vu le potentiel de ressources naturelles renouvelables que recèle notre Pays.

Il convient donc de rappeler que, la présente formation qui vient de prendre fin, s’inscrit dans le cadre de freiner la dégradation continue de nos ressources naturelles, et d’accroître les capacités de surveillance de l’administration forestière et de la Diversité Biologique que le Corps à statut particulier a été créé au sein de son département, constituant ainsi une des priorités du programme de société de son EXCELLENCE LE PROFESSEUR ALPHA CONDE , Président de la République .

Mesdames et Messieurs

Je voudrais ici noter que L’État a consenti des efforts financiers pour former au jour d’aujourd’hui trois (3) promotions de cadres et agents du corps de conservateur de la nature. Ces cadres et agents qui ont bénéficié d’une formation commune de base et professionnelle sont désormais à mesure d’assurer une meilleure protection de notre faune et flore d’éradiquer le braconnage et les coupes abusives de bois en appliquant strictement les textes juridiques et réglementaires existants dans l’optique de la mise en œuvre de la stratégie Nationale d’action prioritaires de la Reforme du Secteur de la Sécurité (SNAP).

Je suis persuadé qu’a l’issue de cette formation, les officiers et agents formés à l’école de la Gendarmerie de Kaliah, qui seront naturellement assermentés pour désormais rechercher constater a dresser les procès – verbaux des infractions à la législation, forestière et à celles portant sur la protection de la faune et sauvage et réglementation de la chasse sur l’ensemble de territoire national .

Pour terminer mesdames et messieurs, je voudrais adresser mes sincères remerciements aux autorités du Ministère en charge de la défense à travers le Haut commandement de la Gendarmerie Nationale pour leur dévouement aux formateurs de l’école de la Gendarmerie de kaleah , pour la qualité des cours dispensés et à tous ceux qui ont bien voulu honorer de leur présence où la cérémonie de clôture de formation judiciaire et d’habilitation de ces conservateurs de la nature .

Vive la reforme du Secteur de Sécurité.

Vive la coopération internationale.

Laisser un commentaire