LA CONTRIBUTION DÉTERMINÉE AU NIVEAU NATIONAL (CDN)

Atelier de lancement du processus d’actualisation de la Contribution Déterminée au Niveau National (CDN) de la république de Guinée

Discours  de Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts

  • Mesdames et Messieurs les Représentants des Départements ministériels;
  • Monsieur le Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement;
  • Mesdames et Messieurs les Représentants des Institutions Nationales et Internationales;
  • Mesdames et Messieurs les Experts Nationaux et Internationaux;
  • Mesdames et Messieurs,
  • Chers Invités

D’entrée de jeu, Je voudrais, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE et de son Premier Ministre Docteur Ibrahima Kassory FOFANA Chef de Gouvernement, vous remercier pour votre participation à cet important atelier portant sur le « Processus d’Actualisation de la Contribution Déterminée au niveau National de la République de Guinée».

Mesdames et Messieurs

La 21ème Conférence des Parties qui s’est tenue en 2015 à Paris, en France, s’est soldée par l’adoption de l’Accord de Paris, le 12 décembre 2015.

Cet Accord entérine l’objectif de maintenir la hausse de la température globale en dessous de 2º Celsius par rapport aux niveaux préindustriels, et de déployer tous les efforts possibles pour la limiter à 1,5º Celsius.

Il vise également à augmenter la capacité des Parties à s’adapter aux effets néfastes des changements climatiques et à orienter leurs flux financiers dans le sens d’un développement sobre en émissions des Gaz à Effet de Serre et résilient du point de vue climatique.

Mesdames et Messieurs

En octobre 2020, les pays sont invités à soumettre leurs Contributions Déterminées au niveau national (CDN) actualisées  au Secrétariat de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques.

Cependant, le constat qui se dégage, est que la plupart des CDN présentées par les pays africains ont été rassemblées à la hâte car la plupart des pays partis n’ont pas tenu compte des effets à long terme sur les objectifs de développement durable.

La CDN de la Guinée qui a été élaborée sur la base de la Communication Nationale initiale dont l’année de référence est de 1994. Cette élaboration a connu l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD) par l’entremise de l’expertise France que je remercie vivement de passage.

Mesdames et Messieurs

Il faut noter que cette actualisation est l’application des directives de l’Accord de Paris et l’adoption des règles du livre recommandé lors de la 24ème  Conférence des Parties (COP24), tenue à Katowice en Pologne.

C’est dans ce cadre que mon Département avec l’appui du PNUD et de la Banque Africaine de Développement (BAD), a organisé en novembre 2019 à Conakry, un atelier national de concertation sur l’actualisation ou la révision de notre CDN, dont la principale recommandation de cet atelier est de conduire le processus de son actualisation.

C’est le lieu de vous informer que notre pays la Guinée a bénéficié, à travers la « Promesse Climatique du PNUD», un appui pour l’actualisation de notre CDN. Le principal résultat attendu de cette actualisation est de rendre les engagements plus robustes en prenant mieux en compte les questions de genre, en intégrant des données plus récentes et des secteurs émetteurs de Gaz à Effet de Serre négligés en 1994.

Mesdames et Messieurs

Le contexte sanitaire mondial et le report de la COP26 en novembre 2021 rendent ces travaux plus délicats. Mais ce processus d’actualisation constitue une occasion de réviser l’ambition, en offrant la possibilité d’évaluer, d’ajuster et de consolider les stratégies d’atténuation et d’adaptation conformément aux priorités nationales de développement.

Il s’agit également pour notre pays de démontrer son leadership sur le climat tout en faisant progresser les co-bénéfices en termes de développement inclusif – tels que l’amélioration de la santé, l’accès à une énergie propre, l’égalité de genre et la croissance économique conformément aux objectifs de développement durable (ODD). 

Mesdames et Messieurs

Les objectifs de ce présent atelier visent entre autres :

  • à recueillir les contributions des participants et leurs commentaires sur la démarche et lancer officiellement la collecte de données ;
  •  à s’accorder sur l’année de référence pour construire les trajectoires d’émissions des gaz à effet de serre ;
  • à établir une vision sur l’ambition dans la CDN actualisée, notamment sur le volet atténuation ; et
  • à échanger avec les Partenaires Techniques et Financiers sur les projets et programmes en cours, dans la lutte contre les changements climatiques.

En termes de résultats, nous nous attendons que cet atelier nous délivre   entre autres :

  • Les  informations nécessaires pour l’actualisation de la CDN   et
  • un rapport de cadrage sur l’actualisation de la CDN discuté et validé ;

Mesdames et Messieurs

Pour terminer mon intervention, permettez-moi, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE d’adresser aux partenaires techniques et Financiers, notamment le PNUD, la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement, l’Agence Française de Développement, toute la satisfaction de mon Gouvernement pour l’appui qu’ils ne cessent d’apporter à mon Département dans l’actualisation et la mise en œuvre de notre CDN.

C’est donc sur ces mots, que je déclare, ouvert l’atelier de lancement sur le processus d’actualisation de la Contribution Déterminée au Niveau National de la République de Guinée.

Vive la Coopération Internationale !

Je vous remercie.

Laisser un commentaire