TITRE DU PROJET : Le Programme de Micro Financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM/PNUD)

N0 IDENTIFICATION PROJET : 00107168

LIEN AVEC LE CPD PNUD 2018-2022 : Produits 2.5 et 2.6 du CPD 2018-2022

BUDGET : 2019 : Subvention : 350 000 $ ; fonctionnement : 88 000 $

BAILLEURS : FEM et PNUD

ZONE INTERVENTION : L’ensemble des quatre Régions Naturelles de la Guinée

DURÉE : Le Programme évolue par cycle ou phase opérationnelle (OP) de 4 ans, conformément aux cycles de fonctionnement du FEM. Le PMF/FEM/PNUD-Guinée a démarré en 2009, à la dernière année du cycle 4 du FEM. Il évolue actuellement sous OP7 (2019-2023).

BÉNÉFICIAIRES /CIBLES : Les communautés locales à la base dans l’optique d’une inclusion sociale

PARTENAIRES DE RÉALISATION : ONG / OCB- Ministère de l’environnement – PNUD

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Créé en 1992, lors du sommet de Rio de Janeiro, au Brésil, le Programme de Micro Financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (PMF/FEM) est un mécanisme d’appui technique et financier aux projets communautaires novateurs, pouvant contribuer à la conservation et à la restauration de l’environnement mondial. C’est la raison pour laquelle, les subventions qu’accorde le PMF/FEM, sont destinées aux Organisations de la Société Civile (ONG/OCB…), pour servir à faire la démonstration de l’efficacité des stratégies ou initiatives à base communautaire.  « Penser globalement, agir localement »

OBJECTIF GLOBAL

L’objectif général est de développer les compétences nationales des ONG et des groupes Communautaires de base (à travers l’appui financier/conseil et la formation), afin de mieux les orienter et de renforcer leur capacité d’action dans la résolution des problèmes environnementaux locaux.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Les objectifs spécifiques se déclinent comme suit :

  • Fournir un mécanisme de démonstration et de diffusion des solutions communautaires aux problèmes environnementaux mondiaux ;
  • Prendre en considération la dimension « genre » dans tous les projets subventionnés, y compris la réduction de la pénibilité des tâches ménagères ; l’autonomisation des femmes et leur participation à toutes les instances de décisions de leur communauté
  • Apporter des appuis institutionnels conséquents aux ONG partenaires et à leur structure de tutelle, en vue d’assurer une pérennisation des activités du programme ;
  • Développer un partenariat efficace en faveur de l’environnement entre le PMF/FEM et divers acteurs, notamment : les projets du Système des Nations Unies en Guinée, les ONG nationales et internationales, les institutions de recherche et de formation, les services techniques de l’Etat etc ;
  • Assurer la durabilité des initiatives par la mise en place d’un plan de suivi/évaluation et par la capitalisation et la diffusion des leçons et des expériences acquises du programme.

PRINCIPAUX RÉSULTATS ATTENDUS

Les principaux résultats attendus sont les suivants :

  • La conscience environnementale est renforcée en Guinée,
  • Les réalisations sont pérennes et relatives à la protection et à la restauration de l’environnement,
  • Les conditions de vie sont améliorées ;
  • Les capacités opérationnelles sont renforcées ;
  • Une synergie est créée entre les acteurs.

PRINCIPALES ACTIVITÉS

Les principales activités du programme sont :

  • L’appui financier et opérationnel aux ONG/OCB à travers la sélection et le financement des microprojets communautaires ;
  • Le renforcement des capacités techniques des partenaires de terrain (ONG/OCB, élus locaux et autorités locales) ;
  • La mise en relation des partenaires de terrain ONG/OCB, élus locaux et autorités locales), la fonction Grant maker+ pour une synergie d’actions dans la restauration et la préservation de l’environnement en Guinée.

PRINCIPALES RÉALISATIONS

Les principales réalisations au compte de OP6 (Juillet 2015- juin 2019) sont les suivants :

  • 238.5 ha de forêts communautaires (APAC) et de zones dégradées ont été reboisées et/ ou restaurées pour une gestion durable des ressources naturelles ;
  • 1952 foyers améliorés ont été confectionnés avec l’appui des artisans locaux et distribués en vue de réduire la consommation de bois ;
  • 270 ONG ont été formées sur les initiatives du FEM 6 et 80 autres formées sur la gestion du mercure dans l’exploitation artisanale de l’or ; 
  • 4 APACs cartographiés en Guinée ;
  • 12 cuisinières et 24 lampadaires solaires ont été distribués dans 3 zones de projet en vue de vulgariser les énergies à faible émission de carbone.
  • 480 bâches solaires ont été distribuées et 488 bassins de production d’une superficie de 10m2, chacun, ont été installés, permettant la promotion durable de la saliculture solaire ;
  • 5 jardins potagers ont été aménagés pour 100 femmes de 5 groupements féminins, à Siguiri ;
  • 8 600 mètres linéaires de grillages ont été installés autour des villages permettant une régénérescence naturelle et durable du couvert végétal ;
  • 135 ruches kenyanes ont été confectionnées et distribuées, ainsi que 10 tenues d’apiculteurs et 10 enfumoirs afin d’appuyer les apiculteurs et favoriser ainsi la pratique d’une apiculture sans feu ;
  • 68 ha ont été restaurés le long des berges de mares et têtes de source d’eau

COMPOSITION DE L’ÉQUIPE DU PROJET

L’équipe du projet est composée de :

  • Un Coordinateur National ;
  • Un Assistant au Programme

Le personnel d’appui

  • Un agent Administratif ;
  • Un agent réceptionniste ;
  • Deux chauffeurs

CONTACTS

Gadiry SOUMAH , Coordinateur National   Tél : +224 664 87 02 32 / +224 657 87 02 32  Email: gadiry.soumah@undp.org

Foromo Roger SAGNO, Assistant au Programme    Tél : +224 622 29 50 00  Email: foromo.sagno@undp.org